COVID-19 : LIVRAISON OFFERTE EN FRANCE !

Classification des drones militaires

classification drone milita

Cet article fait suite et fin du precedent intitulé : TYPES DE DRONES MILITAIRES 

CLASSIFICATION BASÉE SUR LES FONCTIONS

Les drones peuvent également être classés en fonction des rôles spécifiques qu’ils sont censés jouer dans des opérations militaires particulières. Sur la base de ces qualifications, nous avons les drones suivants :

  • Les drones de cible et de leurre – ils peuvent être utilisés pour assurer le tir au sol ainsi que le tir aérien sur une cible, et peuvent simuler un missile ou un avion ennemi.
  • Les drones de reconnaissance – ils sont utilisés pour fournir des renseignements sur le champ de bataille.
    Les drones de combat – ils ont été utilisés pour fournir une capacité d’attaque pour certaines missions à haut risque.
  • Les drones de recherche et de développement – ils ont été utilisés pour poursuivre le développement de technologies de drones qui peuvent être intégrées dans des drones qui ont été déployés sur le terrain.
  • Les UAV civils et commerciaux – ils ont été conçus pour être utilisés dans des applications civiles et commerciales.

CLASSIFICATION BASÉE SUR L’AUTONOMIE DES UAVS

Les drones pourraient également être classés en fonction de leur autonomie, les plus avancés visant une autonomie totale. Cette classification permettra de regrouper les drones en différentes générations en fonction de leurs capacités autonomes.

La plupart des premiers drones étaient appelés drones car ils n’étaient pas aussi sophistiqués qu’un simple avion radiocommandé. Ils étaient contrôlés à l’aide d’un pilote humain, parfois appelé opérateur. Certaines des versions les plus sophistiquées étaient dotées de systèmes de contrôle et de guidage intégrés qui les aidaient à accomplir certaines tâches de bas niveau du pilote humain. Ces fonctions comprenaient la stabilisation de la vitesse et de la trajectoire de vol, ainsi que des fonctions de navigation simplement prescrites, pour n’en citer que quelques-unes.

drone controle par militair

Sur cette base, la plupart des premiers drones ne peuvent être considérés comme autonomes en raison de leur dépendance totale à l’égard du contrôle humain. En fait, le domaine de l’autonomie est un domaine émergent dans les UAS et leur rôle crucial pour aider les militaires à disposer d’une technologie prête au combat doit être pris en compte. Cette technologie autonome est considérée comme quelque chose que l’on espère inclure dans la conception des futurs drones militaires. Les classifications suivantes existent pour les drones qui font appel à la technologie autonome :

Fusion de capteurs – ces drones combinent les informations provenant de différents capteurs pour les utiliser à bord du véhicule.
Les drones de communication – ils aident à gérer la communication et la coordination entre plusieurs agents en présence d’informations incomplètes et imparfaites.
Planification du mouvement ou planification de la trajectoire – ces drones aident à déterminer une trajectoire optimale pour le véhicule s’il rencontre certains obstacles.
Génération de trajectoire – ces drones ont la capacité de déterminer une manœuvre de contrôle optimale afin de suivre une trajectoire donnée ou de se rendre d’un endroit donné à un autre.
Répartition et ordonnancement des tâches – ces drones ont la capacité de déterminer la répartition optimale de plusieurs tâches entre un groupe d’agents spécifiés en cas de contraintes de temps et d’équipement.
Les drones tactiques coopératifs – ils ont la capacité de formuler une séquence optimale ainsi qu’une distribution spatiale de certaines activités entre divers agents dans le but d’optimiser ou de maximiser les chances de succès d’une mission particulière.
Le niveau d’autonomie ouvre la possibilité de drones indépendants qui seraient capables de raisonner comme un être humain – un drone intelligent. Cette évolution peut être comparée au développement des systèmes d’intelligence artificielle dont on a été témoin dans les années 1980 et au début des années 1990 dans divers domaines. L’autonomie continue de se développer aujourd’hui, et on espère qu’elle se poursuivra comme une extension du domaine du contrôle.

L’objectif ultime de la technologie autonome est de développer un système qui remplacera le pilote humain.

C’est un domaine en pleine expansion. Mais en définitive, la croissance de ce domaine dépendra non seulement de la technologie, mais aussi du climat politique. L’éthique et la moralité de la technologie autonome sont constamment remises en question lorsqu’il s’agit d’applications militaires. Ainsi, les progrès de ce type de technologie des drones dépendront fortement de facteurs politiques.

 

drone militaire en vol

EN CONCLUSION
Les véhicules aériens sans pilote continuent d’être utilisés dans diverses opérations militaires. Ils constituent un domaine en pleine expansion en raison de leur grande commodité et de leur capacité à réduire considérablement le nombre de victimes. C’est pourquoi les drones permettent l’exécution de missions de haut niveau dans le monde entier.

Leur origine remonte à la Première Guerre mondiale, lorsque les États-Unis et la France ont eu l’idée de développer un aéronef sans pilote humain à bord, afin de l’utiliser pour la guerre. Ils ont ensuite été utilisés pour la première fois pendant la guerre du Viêt Nam. À partir de là, les applications et les innovations technologiques ont continué à se développer, comme vous pouvez le voir par la vaste gamme de drones qui ont été décrits dans cet article.

Les facteurs politiques entourant la moralité et l’éthique des systèmes aériens sans pilote dans la technologie militaire feront toujours l’objet de vifs débats. Cependant, d’un point de vue purement technologique, ces drones constituent une prouesse impressionnante, et leur impact sur le monde ne peut être nié.

Les drones font partie d’un grand système appelé « système d’aéronef sans pilote », un terme qui englobe l’ensemble du système, y compris le contrôle au sol et les capteurs.

Comme vous l’avez vu tout au long de cet article, il existe plusieurs classes de drones et la séparation est souvent basée sur le poids, la portée de contrôle, ainsi que l’endurance. Les drones militaires peuvent également être classés en fonction du type d’opérations qu’ils effectuent : qu’il s’agisse de cibles et de leurres, de reconnaissance, de drones développés pour être utilisés au combat, ainsi que de drones destinés à la recherche et au développement.

En fait, il existe de nombreux types de drones et donc de nombreuses façons de les classer. Cet article a fourni un résumé de certaines des façons dont nous pouvons regrouper et organiser ce domaine technologique en pleine expansion. Mais rassurez-vous, il y aura d’autres catégories et classes de drones, car l’industrie des drones continue à se développer à une vitesse fulgurante.

L’objectif ultime d’un drone est de créer un aéronef intelligent qui ne nécessitera plus le facteur humain (c’est-à-dire les pilotes de drone). Cependant, pour l’instant, la technologie n’a pas atteint ce but. On prévoit que ces hypothétiques systèmes d’aéronefs sans pilote joueront un rôle essentiel dans la résolution de conflits futurs. Il s’agit d’un domaine technologique en pleine expansion, qui ne montre aucun signe de ralentissement dans l’immédiat.

TYPES DE DRONES MILITAIRES : LA MEILLEURE TECHNOLOGIE en 2021

connaitre drone militaire 2

Les drones, autrement appelés véhicules aériens sans pilote (UAV), sont des aéronefs pilotés à distance, qui ne nécessitent pas la présence d’un pilote à bord pendant le vol. Dans la vie civile, les drones sont monnaie courante et il ne se passe pas une semaine sans que l’on en voie un. Dans les services armés, de nombreux types de drones militaires sont utilisés. Il s’agit d’un domaine technologique en pleine expansion, et son impact sur le monde continuera probablement à augmenter, que cela nous plaise ou non.

Les drones ont un large éventail d’applications, allant du simple gadget de loisir à leur utilisation accrue dans la photographie et la cinématographie aériennes, en passant par le renseignement, la cartographie, la reconnaissance, les missions de sauvetage et le ciblage de destinations.

Cependant, c’est leur utilisation dans les opérations militaires qui nous intéresse aujourd’hui. En fait, la technologie des drones a débuté dans l’armée et il existe aujourd’hui plusieurs types de drones militaires qui vous étonneront. Dans cet article, nous allons vous donner un aperçu de ce domaine de la technologie des drones.

drone militaire de combat

Les drones peuvent être utilisés pour des vols autonomes, ceci sur la base de plans de vol préprogrammés, ou à l’aide de systèmes d’automatisation dynamiques plus complexes. Il est important d’apprécier le rôle croissant des systèmes d’aéronefs sans pilote (UAS) dans la résolution de certains conflits. En outre, l’exécution d’attaques de haut niveau est une tâche très importante pour certains planificateurs militaires modernes.

Cet article explore un bref historique de l’utilisation des meilleurs drones de combat dans les applications militaires. L’article examinera ces drones militaires en fonction de diverses catégories, notamment en fonction de leur taille, de leur utilisation et de leur complexité.

UN BREF HISTORIQUE DE L’UTILISATION DES DRONES DANS LES OPÉRATIONS MILITAIRES

Le nom de bourdon provient à l’origine de l’abeille mâle qui se caractérise par un bourdonnement spécifique. Ce son est assez profond et parfois agaçant. Cela aurait pu être un scénario similaire pour les premiers drones, mais les drones modernes ont évolué et la principale caractéristique qui leur a donné leur nom (le bourdonnement) est à peine perceptible aujourd’hui. C’est pourquoi l’industrie préfère désormais les appeler « véhicules aériens sans pilote ».

 

utilisation d'un drone militaire tactique

L’idée d’avoir un avion sans pilote est née pendant la Première Guerre mondiale, lorsque les États-Unis et la France travaillaient au développement d’un avion automatique. Finalement, c’est la France qui a réussi à mettre au point ce type d’engin. L’appareil s’appelait le biplan Voisin BN3 et était capable de voler sur environ 100 km.

L’intérêt pour le développement de véhicules aériens sans pilote s’est accru pendant la Seconde Guerre mondiale, lorsque diverses parties ont subi de lourdes pertes causées par les avions de reconnaissance. La mauvaise tournure des événements a rendu nécessaire le développement de véhicules aériens sans pilote ni observateur. En fait, on voulait sauver la vie des gens, de sorte que lorsque les avions étaient abattus, personne n’avait à périr.

Bien que cette technologie soit en cours de développement depuis de nombreuses années, la première fois que des drones ont été utilisés pour l’observation a eu lieu en 1973, pendant la guerre du Vietnam.

Dans le monde moderne, les drones ont beaucoup de sens, notamment sur le champ de bataille. Ils sont très pratiques car vous n’avez pas à vous soucier de déployer des personnes derrière les lignes ennemies puisque personne ne sera à bord au cas où l’appareil serait détruit.

Cependant, ces commodités ne viennent pas sans controverse. L’éthique qui sous-tend ces véhicules aériens est souvent à l’origine de débats politiques acharnés. Une grande partie de ce débat tourne autour du fait que ces drones rendent tout simplement trop facile la réalisation de frappes militaires. Si les commandants militaires peuvent simplement envoyer un drone faire le travail de leurs propres troupes, ils peuvent être aveugles aux conséquences réelles de leur propre guerre. Cela peut conduire à un type d’attaque dont les ramifications et les dommages collatéraux ne sont pas entièrement connus. Dans certains cas, cela peut même inclure des victimes civiles.

L’utilisation de drones dans les opérations militaires continuera certainement à être un sujet brûlant dans un avenir prévisible. Toutefois, dans le cadre de cet article, nous nous attacherons à donner un aperçu de cette technologie militaire, plutôt que de débattre de la morale et de l’éthique qui y sont associées. Il s’agit certainement d’une question très importante qui continuera à recevoir beaucoup d’attention de la part des gouvernements du monde entier.

drone militaire geant

Il est bon de savoir que de nombreuses personnes dans le domaine préfèrent utiliser le terme de systèmes d’aéronefs sans pilote, car un drone fait généralement partie d’un système composé de :

  • d’un ou plusieurs drones destinés à l’observation – ceux-ci sont équipés d’une série de capteurs
  • de stations de contrôle au sol – ce sont les bases où les drones sont contrôlés. Ces stations contrôlent les drones et reçoivent les données des capteurs.
  • La connexion radio qui est établie entre les drones et les stations de contrôle au sol.


La FAA a adopté l’acronyme UAS – Unmanned Aircraft System – pour désigner les systèmes complexes qui comprennent des stations au sol et d’autres éléments, et pas seulement les véhicules aériens proprement dits.

CATÉGORIES DE DRONES MILITAIRES

Les drones militaires sont généralement classés en fonction de leur poids, de leur portée, de leur vitesse ainsi que de leurs capacités spécifiques. Comme pour les drones en général, il en existe de toutes les formes et de toutes les tailles selon la fonction qu’ils sont censés remplir, et il peut être très intéressant d’examiner les différents types de ces véhicules aériens.

Les troupes de l’OTAN ont élaboré un système de classification des drones, qui est le suivant :

catégorie de drones militaires

CLASSE I (< 150 KG) : MICRO, MINI OU PETITS DRONES

Il existe plusieurs types de drones de classe I qui peuvent être utilisés pour réaliser des solutions de commandement, contrôle, communication et information informatisées. Ces drones sont très utiles dans le domaine militaire car ils peuvent fournir des services ISTAR (Intelligence, Surveillance, Target Acquisition and Reconnaissance).

Les drones de classe I peuvent inclure des micro, mini ou petits drones.

drone militaire de classe 1

Un bon exemple de micro-drone de classe I est le micro-drone à aile fixe FULMAR, dont le poids maximal au décollage est d’environ 20 kg. Il a été développé par Thales et Wake engineering et a une endurance de 12 heures et une portée d’environ 90 km.

La vitesse de pointe de ce drone est de 100 km/h et l’altitude maximale qu’il peut atteindre est de 4000 m avec une charge utile de 8 kg. Vous pouvez facilement intégrer le drone Fulmar dans les solutions de surveillance des frontières maritimes et terrestres de Thales.

Ce drone est généralement lancé par une petite catapulte avec un filet de récupération et il peut être déployé depuis la terre ou depuis le pont d’un navire. Vous serez étonné par sa courte durée de déploiement de seulement 30 minutes et sa capacité à atterrir sur l’eau.

Si vous voulez plus d’informations sur les meilleurs drones grand public qui sont disponibles en micro modèles, en lisant notre article sur les micro drones.

CLASSE II (150-600 KG ) : TACTIQUE

Les drones tactiques sont spécialement conçus pour être utilisés au niveau des bataillons organiques ou des forces spéciales. Ces drones sont de grands atouts pour la surveillance à moyenne distance.

Ils jouent un rôle essentiel en comblant le vide entre la gamme de fonctions des micro-drones à courte portée et les drones stratégiques, qui comprennent les MALE et les HALE. Ces drones y parviennent grâce à une combinaison de flexibilité, d’endurance et de robustesse. En fait, ils constituent un bon moyen terme entre les petits drones et les drones stratégiques.

drone militaire de classe 2

Ces drones ont été utilisés dans l’analyse et la connaissance de la situation pour offrir une protection et une surveillance. Ils sont également utilisés pour l’acquisition de cibles et l’évaluation de certains dommages en fonction d’une force donnée.

Le système ISTAR tactique le plus sophistiqué du monde à l’heure actuelle est le Watchkeeper, qui a été développé par Thales. Il s’agit également du plus grand programme de SAMU en Europe. En fait, la plateforme Watchkeeper est le seul grand drone en Europe qui est certifié pour voler dans l’espace aérien civil, et cela inclut même les zones urbaines.

CLASSE III (>600 KG) : STRATEGIQUE

Les drones de classe III sont généralement appelés systèmes MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) et HALE (Haute Altitude Longue Endurance). Les MALE sont particulièrement idéaux pour la surveillance et la reconnaissance dans une zone non menaçante.

Ils ont un large éventail d’applications. Ils peuvent notamment être utilisés pour déterminer la position de l’ennemi ou le mouvement de certaines populations qui ne sont pas impliquées dans un conflit. Ils disposent d’une infrastructure de pointe et ont également été utilisés pour établir des listes de cibles.

 

class iii military drone

Parmi les MALE renommés, citons le Reaper/Predator, et la famille de drones appelée Anka et Heron, pour n’en citer que quelques-uns. L’un des rares HALE disponibles à l’heure actuelle est la famille Global Hawk…

Lire la suite de cet article =>   classification des drones militaires 

Comment choisir un drone et guide d’achat

guide achat drone militaire

Le choix d’un drone peut être déroutant car il y a tellement d’options. Nous vous donnons donc quelques conseils pour l’achat de votre propre drone.

Le drone et ses pièces

Avant cela, vous devez savoir ce qu’est un drone.
Un drone est essentiellement un véhicule aérien sans pilote (UAV). Avant la montée de l’intérêt des consommateurs pour les drones, le mot « drone » était principalement utilisé pour désigner les drones utilisés par les militaires.

Aujourd’hui, cependant, les quadcoptères intelligents dotés de caractéristiques semblables à celles des drones sont plus populaires que jamais auprès des consommateurs. Et bien qu’ils ne soient techniquement pas aussi avancés que les drones militaires, nous les appelons « drones » car ils sont de nature similaire (tous deux vous permettent de piloter un véhicule aérien afin d’effectuer une tâche particulière, qui, dans le cas des drones grand public, consiste généralement à filmer des vidéos ou à capturer des images fixes).

Quel est le but de l'achat d'un drone ?

Il existe différents types de drones pour toutes sortes de situations, alors assurez-vous de prendre en compte l’objectif principal de votre achat de drone. Même si la plupart des drones entrent dans la catégorie des drones grand public ou professionnels, il existe désormais des drones destinés aux voyages et aux selfies.

Sur la base de l’objectif, ils ont été classés comme suit :

  • Les drones de course 
  • Trick Drones 
  • Drones avec caméra

Les drones de course :

la gamme personnalisée de drones n’est pas disponible sur le marché et n’est pas utilisée pour les prises de vue normales. Ces drones peuvent être utilisés pour la photographie de la vie sauvage et peuvent coûter entre 200 et 800 euro. Ils peuvent être utilisés pour la photographie et le tournage vidéo en intérieur.

Trick Drones :

Ces drones sont destinés aux amateurs et aux personnes qui aiment faire voler des drones juste pour le plaisir. La durée de la batterie est de 8 à 10 minutes, mais vous pouvez utiliser ces drones en toute sécurité.

Drones avec caméra :

Ces drones peuvent varier de 100 à 1000$ et possèdent des caractéristiques exceptionnelles qui font de ces drones un leader du marché dans le monde des drones professionnels. Ils sont équipés de capteurs permettant d’éviter les obstacles. Peu importe leur prix, la qualité est incroyable.
Des drones compacts : Ces drones sont spécialement conçus pour les images panoramiques et les prises de vue de paysages. La meilleure caractéristique des drones compacts est qu’ils ont la possibilité de changer le format d’image de JEPG à des images brutes. Les images brutes ont plus de détails et peuvent produire une qualité 4k de l’image et des vidéos. Par exemple, le DJI inspire 2, qui entre dans la catégorie des drones professionnels, a une vitesse de 67 miles par heure et dispose d’une double batterie de secours de 27 minutes. Utilisez ces drones dans les endroits où vous ne pouvez pas intervenir et prendre des photos que vous n’avez pas besoin de recadrer ou cela peut nuire à la qualité de l’image.

 

 

drone avec camera pas cher

Le budget des coûts supplémentaires

Lorsque vous recherchez des drones, vous verrez quelques acronymes communs qui apparaissent, RTF, BNF et ARF. Si vous cherchez des drones avec caméra, ils sont presque tous prêts à voler. La plupart des drones jouets sont également prêts à voler, mais les drones de course nécessitent généralement un coût supplémentaire. Vous devrez peut-être débourser un peu d’argent pour acheter des batteries de drones supplémentaires, des filtres et des étuis. Les batteries supplémentaires et les filtres ND peuvent vous coûter quelques centaines de dollars. Veillez à prendre en compte toutes ces variables avant de jeter tout ce que vous avez pour un simple drone.

 

La différence entre RTF, BNF et ARF :

RTF signifie Ready-To-Fly (prêt à voler). En général, un quadcoptère RTF ne nécessite pas d’assemblage ou de configuration, mais il se peut que vous deviez faire certaines choses simples comme charger la batterie, installer les hélices ou relier le contrôleur au quadcoptère (les faire communiquer entre eux).

BNF signifie « Bind-And-Fly » (lier et voler). Un quadcoptère BNF est généralement livré complètement assemblé, mais sans contrôleur. Avec les modèles BNF, vous devrez utiliser la manette que vous avez déjà (si elle est compatible) ou trouver une manette vendue séparément. Il faut savoir que ce n’est pas parce qu’un émetteur et un récepteur sont sur la même fréquence qu’ils fonctionneront ensemble.

 

Prise en compte des aspects juridiques

Avant de commencer à utiliser votre drone (je sais que vous devez être excité), assurez-vous d’être au courant de toutes les règles et réglementations concernant ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire avec le drone, les zones interdites et l’autorisation de voler à proximité d’une propriété privée.

Plusieurs pays ont leurs propres règles et réglementations en matière de vol de drones. Par exemple, au Royaume-Uni, c’est l’autorité de l’aviation civile (CAA) qui vous interdit de faire voler des drones près des aéroports ou des avions, de maintenir le drone en dessous de 400 pieds, etc.

Aux États-Unis, c’est l’administration fédérale de l’aviation (FAA) qui a pour code de ne pas voler au-dessus d’un groupe de personnes, de ne jamais voler sous l’influence de drogues ou d’alcool.
De même, dans différents pays, il existe des règles strictes qui doivent être respectées avant de prendre la décision d’acheter un drone.

Améliorer les compétences de pilotage des drones

Beaucoup de gens pensent que les drones sont difficiles à piloter, mais la vérité est qu’ils ne le sont pas vraiment. Toute personne capable d’utiliser un iPhone ou un appareil Android est plus que capable de piloter un drone. Cependant, cela ne signifie pas que les drones sont infaillibles. Même les drones les plus avancés nécessitent quelques connaissances générales si vous voulez éviter de vous écraser ou pire, de perdre votre drone pour toujours. Vous devez donc améliorer vos compétences en matière de pilotage de drones.

Où acheter un drone ?

sur notre boutique surplus militaire, nous vous proposons des drones a bon prix , mais soyons honnête et juste , d’autres boutique en ligne le font tous aussi bien , et nous n’avons pas peur de l’écrire , Amazon et d’autres sont capables de vous rendre ce service !

Conclusion


J’espère que vous avez appris un peu de cet article sur le choix d’un drone et le genre de choses auxquelles vous devez penser avant d’acheter un quadcoptère. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires afin que nous puissions tenir cet article à jour avec toutes les dernières informations, également si vous aimez cet article, veuillez le partager avec vos amis. Et en attendant, bon vol !

Les meilleurs drones de combat militaire

meilleur drone de combat

Les 3 drones de combat les plus performants du monde militaire

Depuis déjà plusieurs années, les drones de combat sont devenus des incontournables des forces armées. Il en existe de plus en plus, dans des versions beaucoup plus sophistiquées que ce qu’on pouvait voir au moment de leur création. Face aux nombreuses fonctionnalités et aux performances hors du commun que ces engins volants radio commandés affichent, les militaires les ont adoptés et ils font désormais partie intégrante de leur flotte. C’est ainsi que les grandes enseignes qui développent les drones ont décidé de se surpasser pour proposer des modèles toujours plus compétitifs, et à la pointe de la technologie. Vous pourrez découvrir ici, une sélection des 3 meilleurs drones de combat les plus récents utilisés par les militaires lors de leurs interventions.

le bayraktar tb2 drone de combat

Top 1 : Le Bayraktar TB2

Le Bayraktar TB2 est un modèle de drone militaire ultra performant, développé par le constructeur turc Baykar. C’est un drone réservé uniquement à un usage militaire, ce qui signifie qu’il est inaccessible au public. Il a été créé suite au désir de l’Etat turc, de fournir à ses forces armées des engins et équipements plus perfectionnés et plus performants. Son souhait était d’avoir une armée disposant de son propre drone de combat, et c’est ainsi qu’il décida de mettre en compétition deux grands constructeurs nationaux spécialisés dans l’aéronautique.

Ces deux constructeurs devaient donner le meilleur d’eux-mêmes, afin de créer chacun le drone le plus performant qui soit. Le vainqueur aurait eu la possibilité de remporter un très gros contrat, pour la production de son drone en plusieurs exemplaires pour équiper l’armée nationale. Il a fallu plusieurs années de recherche est de nombreux essais et tests, pour que le Bayraktar TB1 soit finalement reconnu comme étant le meilleur drone. Il a dû subir quelques modifications avant sa mise en service, et c’est ce qui donna lieu au Bayraktar TB2. Parmi ses principales caractéristiques on peut citer :

  • Sa capacité de charge : ce drone peut transporter un armement pesant jusqu’à 55kg, le plus souvent des missiles
  • Sa vitesse : ce drone peut atteindre une vitesse de 250 km/h, même lorsqu’il est chargé au maximum
  • Son altitude : l’engin peut voler à une hauteur de 7 300 mètres, mais peut atteindre aussi plus de 8 000 mètres si nécessaire
  • Son autonomie : à ce niveau principalement, il dépasse toutes les prévisions et réussit à tenir pendant 24 heures dans les airs
  • Précision de tir : en étant à 5 000 mètres d’altitude, il peut atteindre une cible se trouvant à une distance de 8 000 mètres.

Il s’agit sans aucun doute de l’un des meilleurs modèles de drone militaire jamais créé jusqu’à ce jour.

Top 2 : Le Sukhoi S-70 Okhotnik-B

Le Sukhoi S-70 Okhotnik-B est un drone de combat des forces armées qui mérite également sa place dans ce classement, car il présente des caractéristiques hors du commun. Il a été mis au point lorsqu’en 2009, le ministère de la défense de la Russie décide de confier à deux grandes entreprises, la construction d’un drone d’attaque suffisamment lourd. Les deux entreprises concernées étaient Sukhoi et Mig. Peu de temps après, le constructeur Mig fut exclu du projet. Sukhoi était donc seul à réaliser ce drone exceptionnel que les russes attendaient de lui. Le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils n’ont pas été déçu, car Sukhoi a su créer un appareil doté de fonctionnalités tout simplement exceptionnelles. Parmi ses caractéristiques les plus impressionnantes, on retrouve :

  • Sa grande endurance
  • Son autonomie de 6 000 km
  • Sa vitesse qui peut atteindre jusqu’à 1 000 km/h même en étant chargé
  • Sa capacité de charge qui peut atteindre les deux tonnes grâce à ses deux baies internes (il transporte généralement des munitions)
  • Son côté furtif : ce drone peut passer inaperçu et échappé aux radars les plus perfectionnés, grâce à ses matériaux et à son revêtement.

Face à toutes ces fonctionnalités impressionnantes, le drone Sukhoi S-70 Okhotnik-B a été surnommé the hunter ou Le chasseur. Plusieurs tests ont été effectués par le constructeur, mais par la suite, l’armée russe elle-même a décidé de procéder à des tests plus poussés. C’est ainsi qu’elle décide que ce drone pourrait intervenir, non seulement lors des frappes air-sol, mais aussi lors des combats aériens faisant intervenir des avions de chasse ou des avions militaires en général. Il devrait être fonctionnel d’ici l’année 2024.

sukhoi okhotnik b

Top 3 : Le Northrop Grumman X-47B

Ce drone militaire est aussi un équipement très performant à la pointe de la technologie. Tout comme le modèle précédent, c’est un démonstrateur, car il n’a pas encore été mis en service. Quoi qu’il en soit, il intègre des fonctionnalités et des caractéristiques très intéressantes. D’ailleurs, ses performances en l’état actuel ne permettent pas de faire d’importantes optimisations. Il est déjà en tout point meilleur à tous les drones militaires de combat que l’on a pu voir jusqu’à ce jour. Parmi ses caractéristiques les plus impressionnantes on peut citer :

  • Sa capacité de stockage hors du commun grâce à ses baies internes
  • Sa vitesse pouvant atteindre 1 100 km/h
  • Ses performances incroyables au décollage et à l’atterrissage, etc.

Il faut savoir aussi que lors des nombreux tests réalisés sur cet engin, il a été démontré qu’il pouvait être compatible avec le ravitaillement en vol. C’était une grande première, car jamais auparavant un engin volant sans pilote n’avait pu être ravitaillé en plein vol. Tous les tests réalisés sur ce drone ont été très concluants, mais en raison de son niveau de perfectionnement, il n’est pas encore totalement prêt à être mis en service. Son développement aura coûté près d’un milliard de dollars, et plus d’une décennie de travail acharné. Toutefois, on peut être sûr que le résultat en vaudra la peine, car ce sera sans doute le meilleur drone militaire jamais créé.

drone de combat x 47b

Il existe plusieurs autres modèles de drones de combat très performants utilisés par les militaires. Toutefois, ces trois modèles présentés ici font partie des meilleurs qui existent. La preuve en est que certains n’ont même pas encore été mis en service, et présentent déjà des performances hors du commun.